Télémanipulateurs pour ITER

Wälischmiller livre un système de télémanipulation pour ITER

Markdorf, Allemagne (18 Mai 2015) - Wälischmiller Engineering s’est vu attribuer un contrat par Fusion for Energy (F4E) pour le développement et la livraison du système de télémanipulation pour la cellule de neutres d’ITER, le futur réacteur nucléaire utilisant le principe de la fusion, implanté à Cadarache dans le Sud de la France.

F4E est l'organisation de l'Union européenne chargée de la contribution de l'Europe à ITER - le plus grand projet d'énergie de fusion au monde.

Cette commande atteste que Wälischmiller Engineering est un partenaire fiable et un fournisseur reconnu de télémanipulateurs et de solutions de manipulation à distance.

«Nous sommes fiers, d’avoir obtenu ce contrat et de jouer un rôle majeur dans le développement des technologies nucléaires à venir.», a déclaré Claudia Reich, directrice générale de Wälischmiller Engineering.

Le système de télémanipulation dans la cellule de neutres est crucial pour le succès d'ITER. Le projet vise à démontrer la faisabilité technique de la fusion nucléaire comme future source d'énergie.

L’injection de neutres est utilisée pour chauffer le plasma à l'intérieur du réacteur jusqu'à ce qu'il soit suffisamment chaud pour que la fusion ait lieu. Pendant les arrêts, les systèmes internes complexes de ces machines, chacun de la taille d'un autobus, doivent être entretenus, réparés et remplacés entièrement par téléopération. C’est la tâche du système de télémanipulation de la cellule de neutres.

Amec Foster Wheeler dirigera le projet en tant que maître d'œuvre avec des sous-traitants spécialisés, CCFE - Centre Culham pour Fusion, Fusion National Laboratory au Royaume-Uni, Reel SAS en France, Wälischmiller Engineering GmbH en Allemagne, Hyde Group au Royaume-Uni, Capula au Royaume-Uni, VTT le Centre de recherche technique en Finlande, TUT - Université de Technologie de Tampere, en Finlande et "KU Leuven - MAGyICs" en Belgique.